Tag Archives: Chauffage aux bois

  • Cheminée

    Cheminée Crédit d’impôt 2019

    Eligible au crédit d’impôt développement durable (CIDD), l’achat d’une cheminée comme moyen de chauffage permet de bénéficier d’un avantage fiscal de 30%. Si cette opération s’inscrit dans le cadre d’un bouquet de travaux (réalisation d’au moins deux actions éligibles au CIDD) la réduction d’impôt s’élève alors à 25%. Ce crédit d’impôt 2018 ne concerne que […]

  • Poêle-insert à granulés de bois

    Poêle-insert à granulés de bois Crédit d’impôt 2019

    S’il n’est que rarement utilisé en tant que source principale de chauffage et n’intervient généralement qu’en complément d’un système de chauffage central, le poêle à granulés de bois (ou insert à granulés) n’en est pas moins éligible au crédit d’impôt développement durable. A ce titre, équiper son logement d’un poêle à granulés permet de bénéficier […]

  • insert à bois (bûches)

    Poêle / insert à bois (bûches) Crédit d’impôt 2019

    Ce crédit d’impôt 2018 ne concerne que les dépenses d’acquisition d’un poêle / insert à bois (buches), c’est-à-dire que le coût de la main d’oeuvre nécessaire pour l’installation n’est pas pris en compte. Idéal pour réaliser des économies d’énergie, le poêle à bois affiche un niveau de performances lui permettant d’être éligible au crédit d’impôt […]

  • Chaudière à granulés de bois

    Chaudière à granulés de bois Crédit d’impôt 2018

    En 2018, le taux de crédit d’impôt appliqué à l’achat d’une chaudière à granulés de bois s’élève à 30%. Celui-ci ne concerne toutefois que les dépenses d’acquisition d’une chaudière à granulés de bois, c’est-à-dire que le coût de la main d’oeuvre nécessaire pour l’installation n’est pas pris en compte. Il convient cependant de souligner qu’un […]

  • Chaudière à bois (bûches)

    Chaudière à bois (bûches) crédit d’impôt 2019

    Ce crédit d’impôt 2018 ne concerne que les dépenses d’acquisition d’une chaudière à bois (buches), c’est-à-dire que le coût de la main d’oeuvre nécessaire pour l’installation n’est pas pris en compte. Celui-ci s’élève à 30% du prix d’acquisition mais peut être majoré de 10% (soit un taux de 25%) lorsque l’achat d’une chaudière à bois […]