Poêle à bois (bûches)

Crédit d’impôt 2016

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d’un crédit d’impôt de 30% pour installer un Poêle à Bois.

Recevez 3 Devis gratuits et sans engagement pour votre Poêle à bois :

devis

Le chauffage au bois est  considéré comme une solution incontournable d’économies d’énergie surtout avec l’augmentation constante du prix d’énergie. En effet, en plus d’être le moins cher sur le marché, ce type de combustible est l’un des combustibles les moins polluants. Le poêle à bûches se présente donc en tant que solution simple et facile à installer, il permet de réaliser des économies considérables malgré le faible prix de son installation et de son combustible. En plus, ce dispositif n’a cessé d’évoluer en améliorant ses performances pour se confirmer en tant que solution de chauffage d’appoint écologique et économique.

Fonctionnement du poêle à bois

Idéalement utilisé en tant que solution de chauffage d’appoint, le poêle à bois peut s’ajouter à votre système de chauffage central pour vous permettre de réduire votre consommation énergétique. Ce dispositif se caractérise par sa rapidité, son efficacité mais aussi par son aspect esthétique pour votre décoration d’intérieure.

Le poêle à bûches est donc simple à utiliser, il suffit de places les bûches et allumer le feu pour profiter de la chaleur dans toute la maison. Il fonctionne selon le même principe qu’une cheminée mais dans un foyer fermé, ce qui lui offre plus d’efficacité en consommant moins de combustible. Contrairement, au poêle à granulés de bois, le poêle à bûches n’a pas besoin d’une alimentation électrique pour s’approvisionner, l’alimentation en bûche se fait manuellement. Enfin, l’évacuation des fumées de combustion se fait par un simple conduit d’évacuation.

Selon les chiffres de l’Ademe, le rendement énergétique d’une cheminée à foyer ouvert est de moins de 10%, tandis que le rendement des poêles à bûches peut atteindre les 80%, ce qui rend le poêle à bois une solution idéale et économique pour le chauffage de votre logement.

Fonctionnement du poele à bois

Bien choisir l’emplacement de son poêle à bûches

Quoique que l’installation et la maintenance du poêle à bois soit considérée comme l’une des plus simples. Celle-ci doit respecter des normes précises pour garantir un meilleur rendement à cet appareil et garantir votre sécurité. L’emplacement de ce dispositif est un élément essentiel pour son fonctionnement. En effet, l’emplacement doit être choisi avant de commencer l’installation. Il est généralement convenu qu’il soit placé au centre de votre pièce principale pour garantir une meilleure diffusion de la chaleur dans votre logement. Un autre élément important est l’évacuation, il vaut mieux demander l’aide d’un professionnel pour son installation. En effet, l’évacuation se fait grâce à un conduit qui relie votre poêle à bûches au toit de votre logement. Enfin, il faut aussi faire appel à un professionnel une fois par an pour faire l’entretien nécessaire à votre poêle à bûches. Comme ça, vous allez prolonger la durée de vie de votre installation et garantir son bon fonctionnement.

Le bois, une énergie bon marché

En plus de son rendement énergétique, le poêle à bûches est une solution bon marché. Le poêle à bois utilise l’un des combustibles les moins chers du marché ce qui va vous permettre de rentabiliser votre installation en quelques années. L’installation d’un poêle à bûches vous permettra ainsi d’avoir un système de chauffage d’appoint efficace. Les économies que vous allez réaliser sont importantes, ce qui va compenser rapidement le coût du matériel et de son installation. Le chauffage au bois est ainsi considéré comme la solution la plus économique à l’heure actuelle. Selon les chiffres de l’Ademe, il coûte en moyenne 40 euros/MWh, ce qui en fait le combustible le moins cher du marché. Le coût du bois de chauffage n’est en moyenne que de 3,1 €/kWh lorsqu’il se présente sous la forme de bûches de 50 centimètres. Ses prix sont restés stables ces dernières années grâce à son abondance, contrairement à d’autres combustibles (gaz, fioul et électricité) qui se font de plus en plus rares et chers.  Une étude menée par l’Ademe a démontré que le prix n’avait augmenté que de 3% entre 2005 et 2012, soit bien moins que l’inflation.

Aides et subventions de l’état pour le poêle à bois

L’installation d’un poêle à bûches vous permet de profiter de plusieurs aides financières mises en place par l’état :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique à 30%.
  • La prime énergie.
  • L’éco-prêt à taux zéro.
  • Le taux de TVA réduit à 5.5% pour l’achat de l’équipement.
  • Les subventions de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH).

Profitez du crédit d’impôt

Le crédit d’impôt est un des moyens les plus populaires pour financer votre poêle à bois. Si vous souhaitez changer votre moyen de chauffage, optez pour le poêle à bois, son coût sera amorti par le crédit d’impôt transition énergétique (jusqu’à 30% du coût du projet). Cet aide est  plafonné à 8000 euros pour une personne seule et 16000 euros pour un couple.

Pour bénéficier du crédit d’impôt, il vous faut remplir la case correspondante dans votre déclaration d’impôt et de joindre la copie de la facture de l’acquisition du poêle à bois. Il faut savoir que le Trésor Public s’assurera systématiquement que le dispositif correspond bien aux normes définies par la lois. Si l’équipement ne correspond pas à ces normes (caractéristiques techniques et critères de performances), il est en droit de d’exiger le remboursement du crédit impôt octroyé.

Amortissez le coût des travaux avec les Primes Energie

Les Primes Energie vous permettent de financer les travaux que vous allez entreprendre dans l’optique de réduire votre facture énergétique. Ce système mis en place par le gouvernement français vous offre la possibilité d’amortir considérablement le coût vos dépenses lors des travaux énergétiques. Pour pouvoir en profiter, il faut vous inscrire à un programme auprès de fournisseurs d’énergie (agréés par l’état) avant de signer votre devis.

Financez votre poêle à bûches avec l’Eco-prêt à taux zéro

Il est, en effet, possible d’amortir l’investissement de départ du poêle à bûches grâce à l’Eco-prêt à taux zéro. Les intérêts de ce prêt sont en effet payés par l’Etat. Toute personne souhaitant installer un poêle à bûches peut en bénéficier.

Votre facture allégée grâce à la TVA à taux réduit

La TVA à taux réduit applicable au poêle à bûches ce qui permet de réduire vos dépenses. En effet, pour tout équipement de rénovation énergétique, la TVA est de seulement 5,5 %. Aucune démarche n’est à faire pour profiter de cet avantage : c’est l’entreprise qui vend et installe le poêle qui facturera cette TVA à taux réduit.

L’ANAH, une aide précieuse

Certains ménages peuvent prétendre à une aide financière de l’Anah (Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat) pour financer une partie de l’installation de leur poêle à bûches. Cet organisme a pour but de promouvoir les mesures qui visent à faire des économies d’énergie en réalisant des travaux à son domicile et même de petits travaux

Le dispositif « Habiter Mieux » vient en support des aides classiques de l’ANAH. Cette aide est différente selon le bénéficiaire : elle est de 2.000€ pour les ménages « très modestes » et 1.600€ pour les ménages « modestes ».

 

 

 

 

Laisser un commentaire