Isolation des combles

Crédit d’impôt 2016 : Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d’un crédit d’impôt de 30% pour isoler vos combles.

Recevez 3 Devis gratuits et sans engagement pour votre Isolation :

devis

Les parois mal isolées dans votre logement, peuvent causer des pertes de chaleur. Toiture, mur ou sol peuvent représenter jusqu’à 30% de votre facture énergétique. L’isolation des combles fait donc partie des travaux à réaliser en priorité. En effet, elles peuvent être à l’origine de 30% des pertes d’énergie dans votre maison. Pour un investissement raisonnable (50 euro par m²) vous pouvez faire des économies considérables.

Le principe de l’isolation des combles

Le principe de l’isolation la toiture est simple, celle-ci permet de réduire vos dépenses de chauffage en limitant les fuites de chaleur. Après isolation, votre toiture sera en  mesure de retenir la chaleur produite par votre système de chauffe, et de maintenir une température stable dans toute la maison. L’opération d’isolation des combles, consiste à poser un matériau isolant sur le plancher ou sous les rampants de la toiture. Par contre, il est nécessaire de choisir les matériaux adéquats pour limiter les pertes de chaleurs. Il est important de savoir que l’isolation des combles ne permet pas seulement de réduire les pertes de chaleur en hiver. Cette opération permet également, d’empêcher la chaleur extérieure de s’introduire par la toiture en été. L’isolation de votre toiture vous assurera donc un confort pendant toute l’année.

Fonctionnement Isolation toiture

Une pose très simple

L’isolation des combles est une opération abordable et simple. En effet, elle s’adapte à toutes les toitures. Pour chaque type de toit, il existe au moins une forme d’isolant approprié : panneaux, rouleaux, vrac… L’objectif de l’isolation est de créer une membrane étanche qui empêche la chaleur de s’enfuir en dehors de votre logement. Par contre, il faut être vigilant à propos de la ventilation des combles. Il faut que la toiture puisse « respirer » pour empêcher l’accumulation de la vapeur d’eau. Celle-ci a pour effet de réduire l’efficacité de votre isolation, engendre des moisissures et accélère le pourrissement du bois. Il faut donc prévoir une bonne ventilation des combles, à travers une VMC simple ou double flux.

Isolation toiture : petits prix et grandes économies

Selon les chiffres de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), l’isolation des combles permet de réduire votre facture de chauffage à hauteur de 30%. Cette économie considérable n’est pas inaccessible. En effet, l’isolation de votre toiture est abordable par rapport aux économies qu’elle peut rapporter. Il faut compter entre  20 et 40 euro par m² pour des combles perdus et entre 50 et 80 euro par m² pour des combles aménagés. Le prix dépend du type d’isolant et de son épaisseur.

Aides et subventions de l’état

L’isolation des combles vous permet de profiter des aides financières mise en place par l’état :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique à 30%.
  • La prime énergie.
  • L’éco-prêt à taux zéro.
  • Les subventions de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH).
  • Le taux de TVA réduit à 5.5% pour l’achat de l’équipement.

Grâce au crédit d’impôt, une réduction de 30% sur le prix de l’installation

Le prix de l’isolation des combles peut être amorti grâce au crédit d’impôt de 30% sur le prix du matériau isolant et de la main d’œuvre. Ce crédit d’impôt vous est accordé aux travaux réalisés par un professionnel sur votre résidence principale. Il vous sera versé au moment de la déclaration de revenus : que vous payiez des impôts ou non, vous recevrez un chèque de l’Etat. Les dépenses d’acquisition et de pose des matériaux d’isolation thermique des parois opaques sont par contre soumises à un plafond particulier de 100 € par m² pour les parois opaques isolées par l’intérieur.

Un coût de travaux énergétique amorti grâce aux Primes Energie

Pour bénéficier de l’aide à l’investissement sur vos travaux d’isolation des combles et toiture, il est obligatoire de respecter les conditions techniques suivantes :

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel
  • Le logement doit être achevé depuis plus de deux ans
  • La résistance thermique de l’isolant posé doit être : R ≥ 5m2.K/W
  • L’isolant doit être certifié ACERMI ou disposer d’un Avis Technique ou Document Technique d’Application du CSTB

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt est accordé au propriétaire d’un logement ancien dont la construction s’est achevée avant 1990, sans conditions de ressources. Pour l’obtenir, il est nécessaire d’entreprendre un bouquet de travaux, c’est-à-dire d’isoler d’autres parties du logement en plus des combles (parois vitrées, murs  donnant sur l’extérieur, etc.). Pour deux types de travaux simultanés, le prêt peut atteindre 20 000 €, et pour trois types de travaux, 30 000 €.

Les subventions de l’ANAH et les aides régionales

L’agence nationale de l’amélioration de l’habitat ou l’Anah a pour mission de soutenir la politique de logement du parc immobilier, c’est un organisme public. Son soutien cible essentiellement la réhabilitation et l’amélioration des résidences des particuliers (donc vous).

Le dispositif « Habiter Mieux » mis en place par l’ANAH est un fonds d’aide pour la rénovation thermique du logement. L’isolation des combles est donc éligible pour ce dispositif. Le versement de l’aide pour les travaux est en rapport avec l’amélioration conséquente de la performance énergétique du logement.

Un taux de TVA réduit à 5,5 % à partir de janvier 2014

Les travaux d’amélioration de l’habitat pour tous les logements achevés depuis au moins deux ans bénéficient d’une TVA à taux réduit à 5,5 % à partir du 1er janvier 2014 (7% jusqu’au 31 décembre 2013). Les travaux doivent être là encore réalisés par une entreprise du bâtiment, à défaut le taux plein sera appliqué. Mais à la différence du crédit d’impôt, le taux réduit est valable pour une résidence secondaire comme pour la résidence principale.

 

 

 

 

Laisser un commentaire