Chaudière gaz à condensation

Crédit d’impôt 2016

Depuis le 1er septembre 2014, profitez d’un crédit d’impôt de 30% pour installer une Chaudière gaz à Condensation.

Recevez 3 Devis gratuits et sans engagement pour votre Chaudière gaz :

devis
La question énergétique est au cœur des débats. Les prix ne cessent d’augmenter et tout le monde prend conscience d’un nouvel enjeu : La préservation de l’environnement. La chaudière gaz à condensation se présente comme un dispositif intéressant dans la quête de la réduction de la consommation énergétique. L’installation de ce type de chauffage est très simple et son coût est abordable. Ces travaux vous permettent d’accéder à plusieurs aides et subventions en plus du gain que vous allez faire sur votre facture énergétique.

La chaudière gaz à condensation permet la réduction de près de 35% de la consommation de gaz et cela pour un prix très abordable. De plus, cette installation est rentabilisée au bout de 6 ans maximum grâce à son économie et aux aides qui vont vous permettre de réduire son coût.

Un fonctionnement global identique à celui d’une chaudière classique

Le fonctionnement de la chaudière gaz est similaire à celui d’une chaudière traditionnelle, il permet d’exploiter toute l’énergie produite par la combustion du gaz (gaz naturel, butane, propane…). Contrairement à une chaudière classique, le circuit d’eau du chauffage centrale n’est pas réchauffé uniquement grâce au combustible, mais elle exploite aussi l’énergie contenue dans les fumés de combustion. La chaleur contenue dans la vapeur d’eau permet de réchauffer l’eau qui revient du circuit de chauffage. L’évacuation de l’eau libérée dans la condensation se fait par le réseau d’eaux usées.

Fonctionnement d'une Chaudière gaz à condensation

Une installation assez aisée

La chaudière gaz à condensation peut être murale ou placée directement au sol, et se raccorde à toutes les installations de chauffage à eau chaude. Son alimentation peut se faire par le réseau de gaz de ville ou grâce à une citerne. Par contre, il faut tenir compte de l’évacuation des fumées lors de votre installation. L’évacuation peut se faire par un conduit de cheminée à condition de le « tuber » pour le protéger contre l’acidité des fumées et l’humidité. Enfin l’entretien annuel de votre chaudière gaz à condensation est obligatoire pour détecter l’apparition du tartre qui peut nuire au fonctionnement de la chaudière. La durée de vie moyenne de cette installation est de 15 à 20 ans.

Un très bon rapport prix / économies d’énergie

La chaudière à condensation de gaz est plus chère qu’une chaudière classique, son coût varie entre 4.000 et 7.000 euros qui sera amortit au bout de 6 ans. En plus d’économiser jusqu’à 35% sur votre facture de chauffage, ce dispositif vous permet de réaliser des économies de 15 à 20% de gaz naturel. Le rendement de cette chaudière peut atteindre 110% si elle est bien entretenue, elle produit plus d’énergie qu’elle en consomme.

Aides et subventions de l’état

L’installation d’une chaudière gaz à condensation vous permet de profiter de plusieurs aides financières mises en place par l’état :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique à 30%.
  • La prime énergie.
  • L’éco-prêt à taux zéro.
  • Le taux de TVA réduit à 5.5% pour l’achat de l’équipement.
  • Les subventions de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH).

Profitez du crédit d’impôt

Le crédit d’impôt est un des moyens les plus populaires pour financer les chaudières gaz à condensation. Ce dispositif diminue considérablement le coût de votre installation (jusqu’à 30% du coût du projet) à condition de respecter certaines conditions : d’une part, les travaux doivent avoir lieu dans votre résidence principale de plus de deux ans, et d’autre part, vous devez faire appel à un professionnel pour l’installation du dispositif.

Un coût de travaux énergétique amorti grâce aux Primes Energie

Les Primes Energie vous permettent de faire des économies sur la facture de vos travaux. Ce système mis en place par le gouvernement français vous offre la possibilité d’amortir considérablement vos dépenses lors des travaux énergétiques. Pour l’obtenir, il faut vous inscrire à un programme auprès de fournisseurs d’énergie (agréés par l’état) avant de signer votre devis.

Financez votre chaudière gaz avec l’Eco-prêt à taux zéro

Il est, en effet, possible d’amortir l’investissement de départ de la chaudière gaz à condensation grâce à l’Eco-prêt à taux zéro. Les intérêts de ce prêt sont en effet payés par l’Etat. Toute personne souhaitant installer une chaudière gaz à condensation peut en bénéficier.

Votre facture allégée grâce à la TVA à taux réduit

La TVA à taux réduit applicable à la chaudière gaz à condensation ce qui permet réduire vos dépenses. En effet, pour tout équipement de rénovation énergétique, la TVA est de seulement 5,5 %. Aucune démarche n’est à faire pour profiter de cet avantage : c’est l’entreprise qui vend et installe la chaudière qui facturera cette TVA à taux réduit.

L’ANAH, une aide précieuse

Certains ménages peuvent prétendre à une aide financière de l’Anah (Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat) pour financer une partie de l’installation de leur chaudière gaz à condensation. Cet organisme public lutte contre la précarité énergétique et soutient les ménages les plus modestes. Pour y avoir accès, il est nécessaire de remplir certaines conditions de ressources fixées par l’agence. Cette aide vous permet de financer entre 35 et 50 % du montant total de l’installation.

Le dispositif « Habiter Mieux » vient en support des aides classiques de l’ANAH. Cette aide est différente selon le bénéficiaire : elle est de 2.000€ pour les ménages « très modestes » et 1.600€ pour les ménages « modestes ».

 

 

 

 

Laisser un commentaire